Caces cariste

La possession de certains permis est indispensable pour conduire certains véhicules bien particuliers. C’est le cas de certains appareils de manutention, comme le transpalette ou le gerbeur. Manipuler ces véhicules demande d’avoir préalablement obtenu le caces cariste. Mais où peut-on passer son permis de cariste ? En quoi consiste cette formation ? On fait le point.

Le caces, c’est quoi exactement ?

Le caces, plus connu sous le nom de « Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité », est un type de permis de conduire qui atteste de la capacité à conduire des appareils de manutention du détenteur. Le diplôme cariste est alors un permis indispensable à tous ceux qui souhaitent travailler sur un entrepôt de stockage ou au sein d’un chantier.

Le caces cariste atteste d’un certain savoir-faire, mais permet aussi de justifier que son détenteur connait les risques relatifs à l’utilisation de ces engins, ce qui permet donc de limiter les risques d’accident relatif à l’usage d’un appareil de manutention.

Les différents types de caces cariste

Il existe différents types de caces cariste en fonction du type d’appareil de manutention qui sera manipulé. La manipulation d’un engin de chantier en particulier demandera alors un certificat bien précis.

Les différents caces cariste sont obtenus après une formation aussi bien théorique que pratique et le certificat doit être renouvelé tous les cinq ans, comme c’est le cas du permis poids lourds. À cette occasion, il s’agit de suivre une formation continue pour actualiser les connaissances ainsi que les risques inhérents à la manipulation d’un appareil de manutention.

À qui s’adresser pour le passer ?

Pour passer un caces cariste, il est indispensable de suivre une formation auprès d’un centre agréé par le gouvernement français. Il s’agit alors de s’adresser à une école de conduite ou à un centre de formation de l’état.

Le caces cariste s’obtient généralement en trois jours : deux journées sont consacrées à la formation et une journée à l’examen. Le caces peut alors être financé par un employeur, par une collectivité locale ou par l’employé lui-même (s’il est indépendant). Il existe aujourd’hui plus de 50 centres de formation agréés pour passer son permis de cariste en France, et il suffit de s’adresser à celui de votre département pour obtenir son permis.

Ainsi, il est indispensable de s’adresser à un centre de formation agréé pour passer son caces cariste. Il s’agira également de renouveler sa certification tous les cinq ans pour actualiser ses connaissances vis-à-vis des mesures de sécurité à prendre lorsque l’on manipule ce style d’engin.